Revue d’idées et d’opinion

 
Pour me rapprocher 
de tous les autres, 
la distance 
qui me sépare de moi-même.

 
 








 


 

 

numéro 9 

Glissements
par Noëlle Combet

Transvasive,
Suivre en songe
l’ombre des pensées-paysages
affleurer à flot de visages effleurés
s’évasant là-bas
échappés de leurs traits,
effaçant leurs contours
revenant lentement
à leur intensité.
 

Transitive, flotter
en l’élan alenti
d’obscurité lumière et puis obscurité ;
voir le rouge ardent des toits
peu à peu s’assombrir,
briller à nouveau dans le petit matin,
et la fougère hier enclose
dressée aujourd’hui, demain exténuée
dans sa rousseur,
et de nouveau enclose.
 

Un serpent ondule
entre ses anneaux,
entre les fagots ;
à la margelle du puits
puiser suavité des soifs persuasives et,
invasive, évasive, filer le long
des saisons qui vont
transitant de vivre à mourir à vivre
dans les temps qui glissent.

 

Noëlle Combet



© Copyright Temps marranes

Toute reproduction des articles 
ou extraits parus dans le site 
de Temps marranes 
à des fins professionnelles 
est interdite 
sans l’autorisation 
de Temps marranes